Être HP ou ne pas être HP, telle est la question

Être HP ou ne pas être HP, telle est la question

Par Rachel Ouellet


Petit article aujourd’hui pour vous faire réfléchir sur vos caractéristiques personnelles de personnes douées. Une compilation de trois questionnaires sur les traits de douance. Alors pour ceux et celles qui se questionnent sur un probable haut potentiel, si vous répondez à l’affirmative pour une très grande majorité des réponses, il y a de fortes chances que vous le soyez. Et pour les HP connus, quels sont vos caractéristiques de surdoués?

Vous trouverez au fur et à mesure les références pour chaque liste. Cela dit, ce n’est pas du tout une forme valide d’évaluation du haut potentiel. Elles servent surtout à pister les personnes qui se questionnent et pour les déclarés, à vous faire faire un peu d’introspection. Car comme a dit Gandhi, « le plus grand voyageur n’est pas celui qui a fait dix fois le tour du monde, mais celui qui a fait une seule fois le tour de lui-même. »


La liste de Mary-Elaine Jacobsen

Dans son livre, The Gifted Adult: A Revolutionary Guide for Liberating Everyday Genius, Mary-Elaine Jacobsen fournit le questionnaire pour adultes surdoués suivant pour aider à l’auto-identification. 


J’ai toujours eu une curiosité insatiable.

Je me fixe des normes très élevées et je peux être mon pire critique.

J’ai un puissant besoin de savoir et je suis un chercheur-chercheuse de vérités ultimes.

On m’a reproché d’être « trop » d’à peu près tout.

Je me suis toujours senti(e) profondément blessé(e) par l’injustice et la souffrance humaine.

Je peux voir de nombreux côtés à presque tous les problèmes et j’aime un bon débat.

J’ai beaucoup d’énergie et je me sens souvent poussé(e) par ma propre créativité.

Je suis souvent perçu(e) comme la « personne à idées » dans un groupe.

J’aime les puzzles, les labyrinthes, les paradoxes, les idées complexes et les mots.

Je me sens souvent responsable de problèmes qui ne m’appartiennent pas réellement.

Plusieurs fois, je me suis senti(e) « différent(e) » et parfois je me sens comme une minorité.

Je suis un(e) perfectionniste pur et dur.

J’ai été critiqué(e) pour ne pas « m’en tenir à une chose ».

L’honnêteté, l’intégrité et l’authenticité sont très importantes pour moi.

J’ai l’habitude de remettre en question les règles et de défier l’autorité.

Je peux être dérangé(e) par les lumières vives, les arômes et les bruits que les autres ignorent.

J’ai un sens de l’humour développé et un peu décalé.

J’ai conservé mon sens enfantin d’enjouement et d’émerveillement.



La liste de Patricia Gatto-Walden

Patricia Gatto-Walden soutient que même si les « ressources mentales d’un individu surdoué peuvent être très développées, complexes et sophistiquées… elles s’accompagnent de défis, de préoccupations, de peurs et de besoins particuliers » (Gatto-Walden, 2017, p. 162).

Gatto-Walden a compilé une liste des difficultés courantes auxquelles les individus surdoués sont confrontés dans son chapitre intitulé, Le cœur de la matière : les complexités du soi hautement doué , dans le livre 2017 Off the Charts . 


Sentiment d’être submergé et surstimulé par des stimuli mentaux, physiques, émotionnels et sociaux incessants.

Un sentiment accru d’excitation physique associé à la vitesse et au volume des pensées.

Manque d’amitié en raison de la difficulté à trouver une ressemblance avec d’autres.

Réticence à faire confiance aux autres en raison du nombre d’expériences de rejet et de railleries verbales.

Jugement intérieur sévère de soi et des autres, combiné à la certitude de ses propres opinions et évaluations.

Croyances inflexibles en ce qui est juste ou juste, bien ou mal.

Un sentiment d’aliénation et de séparation, suivi d’isolement et de solitude.

Rigidité concernant les niveaux de performance acceptables pour soi et les autres.

La nécessité d’atteindre des ambitions de haut niveau d’une substance unique et significative.

Valorisation tout ou rien de la productivité associée au perfectionnisme.

Manque de capacité à calmer l’esprit.

Une approche de toutes les difficultés de la vie en tant que problèmes à résoudre mentalement.

Anxiété élevée due à la richesse de l’imagination avec une sensibilité émotionnelle intense.

Craintes vivement imaginées de scénarios effrayants, qui se traduisent par des flots de questions hypothétiques.

Forte préférence d’être guidé par sa propre curiosité et ses intérêts, par rapport à suivre la direction d’une autorité (comme un superviseur, un parent ou un enseignant).

Une réponse à des intérêts multiformes qui impliquent une planification excessive des activités quotidiennes, entraînant un stress et un épuisement sans fin.

Immense difficulté à s’occuper ou à respecter des aspects de soi autres que le traitement mental, tels que les besoins émotionnels, physiques et sociaux.



La liste de Mary Rocamora

Mary Rocamora (fondatrice de l’école Rocamora à Los Angeles) a développé un autre questionnaire utile sur la douance. Elle divise les traits des adultes doués en neuf zones.


1. Caractéristiques générales

Grand vocabulaire, multi-talentueux, nombreux intérêts et capacités, créatif…

2. Autodétermination

Un besoin d’autodétermination, de pouvoir sur sa vie pour devenir tout ce dont on est capable.

3. Les cinq surexcitabilités

a) Surexcitabilité psychomotrice

 Énergique; aimer l’activité physique intense; agité; peut être diagnostiqué à tort comme un TDAH.

b) Surexcitabilité sensorielle

Sens aiguisés et raffinés; profondément ému par la musique ou les arts visuels; un amour – ou une haine – pour certaines textures, goûts, odeurs, sons, etc. ; soucieux de l’environnement.

c) Surexcitabilité intellectuelle

Explore toujours de nouvelles idées et théories; adepte de la métacognition; aime la résolution de problèmes, la recherche, l’analyse et la pensée théorique. 

d) Surexcitabilité imaginaire

Imagination vive, inventivité, perception dramatique, inclinations poétiques, amour de la fantaisie, humour, imagination créative et faible tolérance à l’ennui.

e) Surexcitabilité émotionnelle

Sentiments et émotions intensifiés; des attachements forts aux gens, aux lieux et aux choses ; expressions corporelles émotionnelles intenses; sentiments raffinés envers soi-même (par exemple, capacité de dialoguer intérieurement, de se comprendre et de s’auto-évaluer).

4. Intelligence élevée 

Penseur indépendant et divergent, intuitif et perspicace, inlassablement curieux et investigateur, amateur de discussions intenses, apprenant rapidement.

5. La recherche de la vérité 

Existentiellement concerné et constamment à la recherche de la vérité tout au long de la vie.

6. Le « facteur autonome » 

Un sens de l’intériorité, une volonté intérieure de faire des choix conscients conformément aux principes les plus élevés en soi.

7. Perfectionnisme 

Poussé à être et à faire du mieux que vous pouvez (peut conduire à l’épuisement professionnel).

8. Introversion 

Gagner de l’énergie en étant seul ; préférer la profondeur à la largeur; apprécier la vie privée.

9. Idéalisme 

Généralement déterminé à faire du monde un endroit meilleur pour tous.


Et lorsque nous répondons « oui » à la majorité des questions…

Si de nombreux éléments de ses trois listes de caractéristiques surdoués vous ont parlé, vous êtes probablement surdoué. Pour ceux et celles qui en sont déjà conscients, ça nous ramène aux nombreux points que nous avons en commun. Cela dit, chaque personne est unique et ces traits ne sont que des observations et des témoignages des nombreux adultes surdoués qui ont été évalués par ces professionnels. Aussi, la personne HP qui a grandement cheminé, a trouvé sens et plaisir à la vie, a développé son intelligence émotionnelle et sociale, les difficultés peuvent être en grande partie disparues de leur vie.

Mais comme je dis souvent, un cerveau différent apporte naturellement des comportements, des émotions et des réflexions différentes. Et un peu mieux se connaître fait partie du cheminement global d’une meilleure compréhension et d’estime de soi, d’un plus grand pouvoir sur sa vie et finalement, nous invite à développer encore plus ce beau potentiel intellectuel !


*Source inspiration: Article traduit d’Eric Windhorst: On being gifted, gifted adult characteristics